Poèmes récents‎ > ‎

L'air du temps

    La tête en l’air,

    l’air du temps

    ne parle pas

    il suggère,

    l’air du temps

    doucement.

 

    Il  chuchote

    il se faufile,

    mais où est-il ?

    il va, il vient

    il change d’avis

    il change de vent,

 

    il vole des mots

    il pousse les gens

    dans le sens du courant…

    Et de quoi il a l’air ?

    Il n’a l’air de rien,

    l’air du temps !

 

    Il n’a l’air de rien, mais il est là,

    et bien là, la preuve c’est qu’ils courent, les gens

    ils courent après l’air du temps

    il faut être dans le vent

    pour avoir l’air,

    et même passer devant.

 

    Ils courent tellement, les gens

    qu’ils ne savent plus pourquoi,

    la raison est restée au vestiaire !

    La raison de la course

    et  la raison des gens,

    il faut rester dans le rang.

 

    Moi, l’air que j’aime

    c’est l’air du vent,

    celui qui chante dans les arbres

    celui qui glisse entre les doigts

    celui qui gonfle les voiles

    et qui frissonne les étoiles.

 

    Il se moque du temps, mon air à moi

    il ne croit pas ce que disent les gens

    il fredonne tranquillement,

    parce que moi, j’aime prendre mon temps

    la tête en l’air

    dans le vent…

 

    On dit que c’est là

    Que Dieu nous parle.

Comments